• 12368 visits
  • 36 articles
  • 0 hearts
  • 12020 comments

Mon père m'a dit de profiter de la vie. J'aimerai lui demander s'il a profité de la sienne. 28/04/2016

 

EDIT 29.06.22
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Le chapitre trois de DIFFÉRENCE a été posté hier, je poursuis les modifications pour les futurs postes, je rappelle que les deux fictions sont terminés de mon côté, mais il faut encore que je retravaille certains points étant donné que lorsque j'écris, c'est souvent au feeling. En effet, il est rare qu'un chapitre ne soit pas écrit en une seule fois ! Sinon, un ONE-SHOT est en préparation, il est plus long que les précédents, j'espère qu'il vous plaira ! Je le posterais courant semaine prochaine ! Merci de votre patience !

 

LIENS UTILES
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
CONCOURS : Lencrenoire, ..

Tags : avancée des chapitres - progression

Mangass-Lovess 24/06/2018

Mangass-Lovess
Mangass-Lovess

Tags : jeu - couple - plein de commentaires s'il vous plaît !

Liste des prévenus 05/02/2016

Liste des prévenus
     
     
RÈGLEMENT
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Les règles de la Newsletter sont simples, vous me prévenez de votre inscription, et je vous ajoute. Ensuite, vous vous engagez à venir poster un commentaire sur chaque nouvelle publication. Je ne donne pas de délais, mais n'attendez pas trois mois ! Si jamais vous avez un empêchement, prévenez-moi et je noterais. Sinon, je viendrais pousser un petit coup de gueule sur votre blog.

 

 

Liste des prévenus
 
Liste des prévenus
 
Liste des prévenus
 
Liste des prévenus
 
Liste des prévenus
 
Liste des prévenus
 
Liste des prévenus

Tags : newsletter - prévenus

Fragment | Introduction 24/03/2017

Jiwoo connaît Séoul sur le bout des doigts, normal après tout, elle y habite. Et aujourd'hui encore, elle est en mesure d'affirmer qu'aucune ruelle ne lui est étrangère. C'est son troisième tour de ville en bus. Elle a vu de tout, des vieux, des jeunes, des enfants ou des parents, des pauvres et des riches. Elle a tout observé comme une spectatrice devant un bon film au cinéma. D'ailleurs, sa vie n'est-elle pas qu'un simple court-métrage ? Une sorte de gag permanent, là où le héros doit survivre face à toutes les merdes du destin.

 

Oh que oui, Jiwoo est la Marie-Sue idéale. Elle devrait en écrire une histoire. On pourrait commencer par l'événement tragique qui vient de bouleverser sa vie, et au passage, son option de sciences politiques avec le charmant Monsieur Kim. Un homme d'âge mûr que toutes les filles adulent. Puis, l'arrivée d'un beau prince charmant.

 

Justement, le voilà. Beau mais pas très charmant, Kim Taehyung, notre héros de romance tout désigné. Il est peut-être temps de commencer à écrire, hum.

 

 

 

Kim Taehyung & Jeon Jiwoo

 

 

 

 

 

Chapitre 08   Chapitre 09   Chapitre 10   Chapitre 11   Chapitre 12   Chapitre 13   Chapitre 14   Chapitre 15

 

Chapitre 16   Épilogue  Bonus 01 Bonus 02

Différence | Introduction 20/05/2017

Tu veux être un bon fils Taehyung . Tu veux rendre tes parents fiers de toi ? Qu'à chaque repas, ils te regardent avec des étoiles dans les yeux ? Qu'ils se vantent de tes exploits auprès de leurs amis, de leurs collègues ? C'est bien cela que tu désires Taehyung, être aimé, idolâtré, admiré par tous ?

 

Oui, c'est ce que je veux.

 

Tu seras un bon garçon Taehyung, tu n'auras pas de mauvaises fréquentations, tu n'auras pas les cheveux en bataille, tu n'iras pas à ces soirées folles, tu ne toucheras ni à l'alcool, ni au tabac. Tu seras souriant, gentil, tu seras dévoué sans te soumettre et tu verras, la vie sera douce avec toi, tu auras amis, réussite, femme et enfants.

 

C'est dommage, n'est-ce pas. Taehyung n'a que dix-huit années d'expérience, si jeune, et pourtant, chacune de ses règles, il les a déjà brisées. Alors non, ce n'est pas un exemple, et non, il n'inspirera jamais la fierté à ses parents. Taehyung est un électron libre, qui vole à contre-courant par tous les temps. Et qui n'a jamais hésité à faire le contraire de ce qu'on lui demande.

 

« Alors mon garçon, toujours pas de petite amie ? »

 

« Cela dépend si tu enlèves le « e » ou non, papa. »

 

 

 

Kim Taehyung & Park Jimin

 

 

 

Chapitre 01   Chapitre 02   Chapitre 03   Chapitre 04   Chapitre 05   Chapitre 06   Épilogue   Chapitre spécial

 

ATTENTION, CETTE FICTION COMPORTE DES SCÈNES À CARACTÈRE SEXUEL. VOUS ÊTES PRÉVENUS.

Chapitre premier 15/05/2016

Pour toi, j'étais prêt à faire semblant 

 

 

Que se cache-t-il derrière la porte ?
Mensonge. Ne mens pas.

 

Tu détiens la clé de chaque vérité, ne me mens plus s'il te plaît, laisse-moi ouvrir la porte, laisse-moi connaître tes peurs. Je ne te veux pas de mal, seulement lever ce voile diaphane qui m'empêche de te voir tel que tu es réellement.

 

 

 

RECUEIL ONE-SHOTS EN TOUT GENRE
PRÉSENCE DE VIOLENCE, NE CONVIENT PAS À TOUT ÂGE

 

 

 

 

Fragment | 00 22/01/2017

FRAGMENT, PROLOGUE
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

 

    Les gouttes d'eau s'écrasaient rapidement le long des vitres. Brouillant ainsi la vue, comme un voile, me séparant de la réalité un bref instant. J'avais quitté l'université il y a plusieurs heures quand on m'avait annoncé la nouvelle. En bonne fille que je suis, j'aurais normalement dû accourir à son chevet. Mais contre toute attente, j'étais encore là, à une heure assez avancée de la nuit, à voyager de bus en bus. Au final, j'avais dû faire cinq fois l'aller-retour à travers la ville, je n'avais plus d'argent et mes vêtements étaient trempés. Et j'avais froid. Je tremblais et j'avais faim. Pourtant, je ne parvenais plus à bouger mes membres engourdis, j'étais bien la tête toujours calée contre la vitre, mes écouteurs dans les oreilles, à écouter la douce musique de 2U de Jungkook me bercer. Il avait une voix apaisante le gamin. Enfin gamin... J'avais des doutes.

 


     Une main se posa sur mon épaule, elle était grosse et grasse. Et la désagréable sensation qui m'envahit me força à lever les yeux vers mon interlocuteur. Une pustule géante, d'abord, je m'étais attardé sur son buste, son gros ventre ne passant inaperçu, on pouvait observer son débardeur se relever, les longues traces de sueur partaient de ses aisselles, et venait se perdre dans les plis de sa bedaine. Son visage, rond et mal rasé me fixait avec un air dédaigneux, et je ne vous parle même pas de son nez commun à certains alcooliques, on aurait dit une grosse fraise pustuleuse. Son visage entier faisait penser à une pustule géante en fait.

 


     « Eh ! La gamine ! Si t'utilises mon bus, tu m'payes. C'pas compliqué.

 

     — J'ai pas d'argent monsieur. Répondis-je, calmement.

 

     — Alors tu dégages. »

 

     L'idée de devoir quitter ce bus et marcher dans le froid jusqu'au lieu où je devais me rendre ne m'enchantait pas. Mais j'allais devoir m'y résigner si je voulais que sa main répugnante quitte ma pauvre petite épaule. Alors que je commençais à me lever, une nouvelle main sortie de nulle part, tendant une poignée de billets.

 

     « Je monte aussi, payer pour deux n'est pas un problème. Lança un garçon caché par un masque et un bonnet. »

 

     Je lançais un regard sur sa main, et soufflais en reconnaissant la bague qui ornait son majeur. Le jeune homme s'était déjà assis à côté de moi tandis que le vieux chauffeur avait rejoint son siège, sans doute pour y déposer son gros derrière.

 

     « Je n'avais pas besoin de ton aide Taehyung. Lui reprochais-je, retournant à ma contemplation de l'extérieur.

 

     — Si je n'étais pas venue à ta rencontre, tu ne serais jamais rentrée et cette merde t'aurais peut-être violé.

 

     — Son bide aurait fait obstacle. »

 

     Il rigola doucement avant d'attraper ma main.

 

     « Il t'attends tu sais.

 

     — Alors pourquoi c'est toi qui est là ? Si mon frère n'est pas capable de venir lui-même me chercher, alors qu'il ne t'envoie pas faire le messager.

 

     — Il fallait bien quelqu'un pour rester auprès de ta mère Jiwoo. Jungkook n'avait pas le choix, nos interviews ont été annulés à la dernière minute quand on a appris pour elle. Il était évident que pour Kook, il était impossible de continuer à bosser dans ces conditions. Il est mal en ce moment et il t'attend. »

 

     Je soufflais, mal à l'aise. Je savais que Jungkook était très attaché à notre mère. Quand nos parents avaient divorcés quelques années plus tôt, ils avaient voulu tout partager, y compris les enfants. Je me souviens avoir été très malheureuse d'être séparée de mon frère. Lui restait à Busan et moi, je venais avec mon père à Séoul.

 

     « J'ai peur Taehyung. »

 

     Il releva la tête vers moi, ce n'était pas souvent que je disais à haute voix mes pensées. Il posa sa main sur la mienne en croisant nos doigts, et à ce moment-là, je ne pus m'empêcher de me trouver stupide, à rougir comme une imbécile.

 

     « Tout ira bien Jiwoo. Je serais toujours à tes côtés. »

Tags : prologue - fanfiction - fragment